Article

Comprendre l’asexualité

L’asexualité, la sexualité  dont on parle peu ou pas !
Tour d’horizon sur ce phénomène de société peu avoué ou explicité.


L’asexualité se définit comme le partage de la vie et de tous ses aspects : tomber amoureux, avoir de l’affection, de la tendresse pour l’autre sans avoir d’actes sexuels avec le partenaire ou à titre exceptionnelle pour les demisexuels.

La sexualité est omniprésente dans notre société des clips vidéo, aux films en tout genre perçu comme quelque chose de bénéfique durant sa vie pour toute personne normale mais qui aussi peu être perçu comme quelque chose d’embarrassant pour certaine personne.

Alors des hommes, femmes normalement constituées pour la plupart  peuvent ne ressentir aucun intérêt pour la sexualité mais par contre avoir des sentiments pour une personne, de l’affection, tant de choses à partager.

Certaines personnes sont aussi asexuelles par la force des choses ou de la nature, des hommes impuissants ou nés avec une malformation au niveau de leur sexe par exemple sont asexuels.

Se connaitre soi-même et sa propre sexualité peut relever du parcours du combattant pour certaines personnes. S’accepter soi, sa différence et l’étiquette que l’on peut nous délivrer.
Cela peut procurer du stress et le jugement des autres dans une société qui laisse peu de place à la différence.

Quelqu’un d’asexuel ne ressent pas l’envie de faire l’amour et pour lui l’amour de l’autre de même sexe ou sexe opposé, passe par pleins d’autres choses qui commencent par le partage des choses de la vie.

 Il existe plusieurs degrés dans l’asexualité :

Être asexuel:  l’absence de désir physique envie ou besoin de coucher avec l’autre.

Grey-A (Grey-Asexual) :personnes qui de temps en temps, peuvent ressentir du désir pour quelqu’un au court de leur vie -pour quelqu’un qu’ils aiment ou non-. Le reste du temps ils sont asexuels complétement,

Être demisexuel:  c’est lorsqu’on a tous les traits d’un asexuels (presque pas ou pas de fantasme, pas d’attirance physique = pas envie de faire l’amour) jusqu’à qu’on tombe amoureux de la personne en question, ou développe un lien spécial avec cette personne. Les demisexuels peuvent être attirés hétéro, gay, bi, a-romantique ….

Il  existe plusieurs orientations romantiques à y associer à chaque degré:

Hétéro-romantique: la personne tombe amoureux/se des personnes du sexe opposé.

Homo-romantique: la personne tombe amoureux/se des personnes du même sexe.

Bi-romantique: la personne peut tomber amoureux/ des hommes et des femmes

Pan-romantique: pan = tout.  La personne peut tomber amoureux de personne de tout sexe  avec toute expression d’identité sexuelle (virilité, féminité, androgyne), transsexuel, travestie…

 A-romantique: ne ressent aucune attirance romantique pour qui que ce soit. Un Asexuel A-romantique ne ressent ni désir ni amour pour personne: ils se contentent d’amitiés exclusivement.

18.11.2015
 
Comments
Order by: 
Per page:
 
  • There are no comments yet
Actions
Rating
1 votes
Recommend
Back to Top